Écran noir au démarrage de Windows 10 que faire ?

Ce problème n’arrive pas tous les jours. Cependant, il se peut tout de même que cela survienne. Votre ordinateur affichera alors un écran noir ou vide. Cela veut tout simplement dire « je suis éteint », selon le langage digital. Ce phénomène irrite au plus haut degré quand il se manifeste au moment où on démarre l’ordinateur.

Les utilisateurs les moins expérimentés désespèrent très vite à la vue de l’écran noir qui ne se dissipe pas pour faire apparaître le bureau de Windows 10.

Comment remédier au phénomène de l’écran noir ?

Avant de faire quoi que ce soit, aussi bête que cela puisse paraître, il faut tout d’abord s’assurer que le problème ne vient pas du défaut d’alimentation électrique puisque cela est toujours possible. Un bon dépanneur informatique commence toujours par vérifier les câbles qui incluent l’alimentation électrique ainsi que la connexion. Il confirme par la même occasion la bonne marche de l’interrupteur.

Lorsqu’un utilisateur pressé rencontre un Windows pas très dynamique, l’incompréhension ne tarde pas à s’installer ! Par l’écran noir, l’ordinateur manifeste temporairement une forte activité. Le système d’exploitation prend énormément de temps à démarrer et l’utilisateur n’en connaît pas la raison. Du moment que le disque dur n’arrête pas d’émettre des sons de manière fréquente et sans cycles, l’utilisateur doit tout simplement attendre.

Face à ce phénomène, Microsoft déclare que l’ordinateur qui affiche un écran noir peut être sur le point de finaliser des mises à jour.

Le maintien des touches Ctrl+Alt+Suppr

Faites simultanément cette combinaison, et ce, plusieurs fois. En principe, ce procédé permet d’afficher une fenêtre bleue qui fait que l’utilisateur accède au gestionnaire des tâches. Lorsque la fenêtre en question fait son apparition,  l’utilisateur pourra effectuer une nouvelle tâche par le biais de l’onglet « Fichier ». Ainsi, « explorer.exe »  peut être lancé afin de quitter l’écran noir pour retrouver le bureau de Windows 10.

De manière globale,  les touches Ctrl, Alt ainsi que Suppr donnent à l’utilisateur la possibilité de reprendre la situation en main. Ils offrent une visualisation des applications en marche, l’accession à plusieurs services, sans oublier le lancement ou l’arrêt des éventuels programmes susceptibles de régulariser la situation.

Le maintien des touches Windows+Ctrl+Maj+B

S’il s’agit d’un ordinateur à clavier connecté, le maintien des touches Windows, Ctrl, Maj ainsi que la lettre B pourrait aboutir à la réactivation de l’écran.

Le recours à un écran externe

La tentative de reprise en main d’un ordinateur peut rapidement virer au cauchemar quand on n’est pas en position de comprendre ce qui se passe. Parfois, recourir à un écran externe aide l’utilisateur à diagnostiquer l’origine du problème et par la même occasion, à effectuer des processus de déblocage.

Lorsque le second écran est relié au premier, l’utilisateur doit d’abord faire une manipulation simple en essayant tous les cas de figures possibles. Concrètement, il doit maintenir la touche Windows avec la lettre P pour que l’option « Projeter » apparaisse à l’écran.

Des fois, le système d’exploitation perçoit faussement un écran externe et c’est la raison pour laquelle il éteint le premier. Dans le cas où l’écran noir de l’ordinateur vient de ce petit dysfonctionnement, la réactivation du bon affichage suffira largement à permettre la correction de l’anomalie.

Que faire s’il s’agit d’un ordinateur portable ?

Il est courant qu’on efface la mémoire d’un ordinateur portable dans le but d’effacer en même temps les mauvais réglages sources de certains dysfonctionnements.  L’utilisateur doit alors enlever la batterie, débrancher le câble d’alimentation et maintenir le bouton marche/arrêt durant une trentaine de secondes.

La plupart du temps, le redémarrage, une fois que le câble d’alimentation a été débranché puis rebranché, permet automatiquement le rétablissement d’un phénomène anormal et éradique les causes qui les ont créés et qui a abouti à l’écran noir.

La possibilité d’une luminosité mal réglée

Ce cas peut être considéré comme anodin par les utilisateurs. Cependant, il peut figurer parmi les causes de l’écran noir d’un Windows 10. Pour des raisons pas très évidentes, un dysfonctionnement peut, quelques fois,  faire baisser la luminosité à zéro.

L’écran devient alors noir, sauf qu’ici, il ne s’agit pas vraiment d’un écran noir dans le sens où ce n’est que la luminosité qui est à zéro. Cette anomalie parait être une sacrée casse-tête mais en vrai, sa résolution est très simple. En effet, l’utilisateur doit juste remonter la luminosité qui n’existe quasiment pas, en utilisant les touches du clavier, en réglant les paramètres de l’affichage ou encore par le biais des boutons extérieurs.

L’utilisation du mode sans échec au cours du redémarrage

L’option du redémarrage en utilisant le mode sans échec peut s’avérer être utile quand aucune des tentatives qu’on vient d’élucider n’ont rien donné. Il faut savoir qu’il existe plusieurs façons pour aboutir à l’activation du mode sans échec lorsque l’utilisateur procède au redémarrage de Windows 10. En effet, le bouton d’alimentation permet de l’activer, tout comme la fonction F5 ou encore la touche Maj.

Si l’écran noir de l’ordinateur bloque toute tentative de redémarrage ou encore tout accès à Windows 10, il est alors nécessaire de procéder à la création d’un média d’installation qui peut être une clé USB ainsi qu’un DVD et dont l’utilisation permettra le lancement du système d’exploitation.

La production du média se fait sur un autre ordinateur et il servira au stockage d’une version bootable du système d’exploitation qui présente une anomalie. C’est cette version qui fera que l’ordinateur défaillant se lance.

L’écran noir, causé par les pilotes de cartes graphiques

Il est fréquent que l’écran noir de Windows 10 soit la conséquence d’un dysfonctionnement au niveau du pilote de la carte graphique. Ce problème surgit, en général, à la fin de la mise à jour de « Windows Update » qui s’occupe de l’installation automatique d’une version nouvelle du pilote qui bugge.

La solution passe alors par la désinstallation du pilote. Pour y arriver, il faut aller dans le gestionnaire de périphérique et sélectionner la ligne se trouvant en dessous de la carte graphique. Une seule tentative peut ne pas aboutir, donc, il est conseillé d’en effectuer plusieurs et tenter de le désinstaller, de le désactiver ou encore de le restaurer.

Certaines situations, encore plus déconcertantes, peuvent nécessiter la désactivation de la mise à jour automatique de Windows dans le but d’éviter un nouvel écran noir. Cela dit, l’utilisateur doit désactiver cet automatisme pour faire en sorte que la version buggée du pilote n’ait plus la possibilité de revenir.

Comment restaurer Windows 10 après un écran noir ?

en ce qui concerne la résolution des problèmes de pilotes qui vient d’être évoqué, l’utilisateur peut opter pour la restauration de Windows 10.

On parle ici de la restauration de l’ordinateur en retournant au temps où le fonctionnement de l’ordinateur était encore tout à fait normal. Lorsque l’utilisateur installe une application, un pilote ou encore une mise à jour Windows, il y a la création de points de restauration. Ces derniers peuvent régler le problème et rétablir la situation.

Qu’est-ce que Microsoft recommande pour la résolution du problème ?

On conseille à tous les utilisateurs de visiter le site support Microsoft parce qu’on peut y trouver plusieurs pistes additionnelles. Par exemple, on peut citer une suggestion qui dit que l’utilisateur devrait stopper les processus à exécution unique qui se trouve dans le gestionnaire des tâches, sous l’appellation : « instances de RunOnce », ou encore la désactivation du démarrage rapide et la désactivation du contraste élevé se trouvant dans les paramètres.

Le matériel peut-il être la source de l’écran noir ?

Il est vrai que la fiabilité des équipements matériels se précise de plus en plus. Mais quelques fois, l’écran noir de l’ordinateur peut être causé par une défaillance de la carte graphique ou encore d’un autre composant.

Dans le cas où l’ordinateur en question est un ordinateur de bureau, la réparation est alors plus simple car on peut changer la carte et avoir un accès plus facile à l’ensemble des composants. L’opération est considérablement plus compliquée avec un ordinateur portable car les pièces sont extrêmement intégrées et la procédure de démontage ne peut être réalisée que par un expert.

Pour un ordinateur portable, la source de l’écran noir se trouve à l’ « Inverter ». Sachez que ce dernier est tout simplement un convertisseur de tension. Toutefois, le problème peut aussi venir de la nappe qui fait la liaison de l’écran à la carte mère et qui est susceptible d’être sectionnée.

Enfin, l’écran noir peut être la conséquence d’un problème de la dalle qui a pour fonction de supporter les images.

La création d’un nouvel utilisateur local

Si les serveurs Microsoft ont du mal à synchroniser avec votre compte Microsoft, il est possible de recourir à la création d’un nouvel utilisateur local. L’objectif est de s’identifier dessus en mode normal pour voir si l’écran noir s’y trouve également.

Comment faire si des données sont perdues à cause de l’écran noir ?

Les opérations qui ont été tentées pour que le problème de l’écran noir se dissipe peuvent faire perdre les données de l’ordinateur. Pire encore,  il est fort possible qu’il y ait endommagement du disque dur et rend, par conséquent, les données inaccessibles.

Ce, en l’absence d’une sauvegarde récente de ces données. Pour les récupérer, il vous faudra un outil de récupération  considérablement puissant. L’utilisateur pourra faire appel à la « Récupération de données de Wondershare ». Celui-ci se charge de récupérer les données qui ont été supprimées, qui ont été perdues puis formatées du disque dur, mais aussi du lecteur flash, de la carte mémoire, de l’appareil photo et de tout ce qui peut être considéré comme étant un périphérique de stockage.

Le moment de l’apparition de l’écran noir

Si l’écran ne réagit pas dès que vous démarrez l’ordinateur et qu’il émet un bip très court, il se peut que le câble relié au moniteur ainsi qu’à l’unité centrale ne soit pas branché correctement ou même complétement débranché.

Vous pouvez faire un essai sur un autre ordinateur pour pouvoir prendre l’initiative d’un remplacement ou pas. Si l’ordinateur émet de nombreux bips, référez-vous au manuel de votre carte mère pour comprendre la situation.

Lorsque le PC n’émet pas du tout de bip, vous êtes en présence d’un problème matériel d’envergure. Il peut s’agir autant de la carte mère que du processeur qui peut être hors service. Le processeur doit alors être essayé sur une autre carte mère afin de diagnostiquer l’anomalie. Mais pour cela, faites appel à un spécialiste pour éviter qu’il y ait aggravation du problème.

Il est rare mais pas impossible que le « bipeur » de l’ordinateur affichant un écran noir soit endommagé. Pour en être sûr, constatez que les disques ont une activité. Il est aussi à remarquer qu’il y a des cartes mères qui ne disposent pas de speaker.

Si l’écran noir survient pendant le chargement de Windows, l’anomalie est au niveau de la carte graphique. Optez alors pour le démarrage en mode sans échec que nous avons vu précédemment. Et si cette option ne produit aucun effet, faites la désinstallation de tous les éléments  que vous avez installés  juste avant que le système ne plante.

Si l’écran noir apparaît durant le lancement d’une application, assurez-vous tout d’abord que le minimum de configuration recommandé pour l’application en question a été effectué. Ensuite, fermez les applications sans utilité qui fonctionnent en arrière-plan.

Vérifiez la mise à jour de vos pilotes de carte graphique. Si cela est possible, réduisez la configuration d’affichage de l’application et vérifiez l’existence de patch pour l’application car cela permettra la résolution du problème. Enfin, l’écran noir peut survenir si l’application que vous venez d’ouvrir est une version piratée.

Le problème de l’écran noir sur Windows 10 peut arriver à n’importe quel utilisateur. Pour y remédier, vous devez connaître l’origine du problème. Une fois que vous connaissez la source du dysfonctionnement, vous pourrez alors agir et opter pour la solution qui correspond le mieux à votre cas car le plus souvent, le problème de l’écran noir sur Windows 10 peut toujours être résolu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s